Au Québec, une église sur six a subi une « mutation », selon le Conseil du patrimoine religieux du Québec. Vous êtes, j’ose croire, tous au courant que plusieurs de ces églises, autant dans les grandes villes que les régions du Québec, ont été acquis par des promoteurs immobiliers pour être transformées en tours à condos.

Jamais un sans deux

Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle mais, le phénomène semble passer à un autre niveau. Après les chrétiens catholiques, ce sont maintenant des petits commerçants que les promoteurs délogent pour construire des tours à condos et des centres d’achats modernes.

Un exemple concret : Le Centre d’achats VMR devient le Carré LucerneMC

Je passe régulièrement à l’angle des rues Lucerne et Côte-de-Liesse à Ville Mont-Royale. Pourtant, je ne me suis jamais intéressé au fait que l’intersection s’est littéralement transformée et, n’a déjà presque plus rien à voir avec ce qu’elle ressemblait, il n’y a de cela que quelques années.

Quoi de mieux qu’une vielle dame qui habite dans le coin depuis plus de 30 ans, que je nommerai Madame Houle pour les fins de l’article, pour me ramener sur terre ?

L’impact du changement sur la population vieillissante du secteur

Je n’aurais jamais pu l’imaginer si Madame Houle ne m’en avait pas parlé. Le déménagement et la fermeture de ces commerces a eu un grand impact sur les habitudes et le bien-être de la communauté, plutôt vieillissante du secteur. En fait, celles-ci représentaient définitivement bien plus que de simples commerces. Elles étaient quasiment des refuges.

Chaque année, lorsque la direction de la santé publique (DSP), durant les journées de chaleur accablante, encourage les personnes âgés qui ne disposent pas de climatiseur dans leurs résidences à se réfugier dans les centres d’achats les plus proches, mon mari âgé de 94 ans et moi allions dans au Centre d’achats VMR.

_ Madame Houle