À propos des évaluateurs agréés

Un conseiller immobililer précieux

 

Le travail de l’évaluateur agréé consiste à formuler une opinion objective sur la valeur d’un bien ou d’un droit immobilier à une date donnée.

Son expertise peut vous permettre de prendre une décision éclairée lorsque vous voulez :

  • acquérir, vendre ou transformer une propriété immobilière;
  • construire, agrandir ou rénover un bâtiment;
  • mettre en valeur son terrain;
  • mettre en location un espace situé dans un immeuble;
  • établir les revenus potentiels d’une propriété à revenus;
  • négocier un financement hypothécaire;
  • investir dans des valeurs mobilières fondées principalement sur un bien immobilier;
  • transférer des actifs immobiliers lors d’une restructuration fiscale;
  • négocier ou racheter un bail ou un autre contrat;
  • réévaluer les actifs immobiliers d’une entreprise ou d’un portefeuille;
  • établir la valeur des immeubles entrant dans le patrimoine familial;
  • régler les aspects immobiliers d’une succession, d’un divorce ou d’une dissolution de société;
  • faire préparer un rôle d’évaluation pour la répartition de l’assiette fiscale municipale;
  • vérifier l’exactitude et, s’il y a lieu, contester l’évaluation municipale d’une propriété;
  • rétablir le montant des indemnités lors d’une expropriation;
  • préparer sa réclamation relative à la valeur d’un immeuble faisant l’objet d’un litige;
  • connaître la valeur assurable d’un bâtiment ou négocier un règlement après un sinistre;
  • etc.

Un bon évaluateur agréé est

R

Assuré

Il détient une assurance responsabilité professionnelle contre les fautes, erreurs ou omissions

b

Sérieux

Il exige un mandat écrit de tous ses client et, à la fin de son mandat, il leur fournit un rapport d’évaluation écrit contenant une attestation datée et signée (N.B.- Les termes du mandat doivent avoir été discutés avec ses clients et le mandat doit porter sa signature et celles de ses clients)

Rigoureux

Il suit méthodiquement toutes les étapes énumérées dans les normes de pratique professionnelle de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ) afin de réaliser son mandat selon les règles de l’art

Méfiez-vous des imposteurs

En vertu de l’article 36 du Code des professions,

«Nul ne peut de quelque façon : (…)

j) utiliser le titre d’«évaluateur agréé» ou d’«estimateur agréé» ni un titre ou une abréviation pouvant laisser croire qu’il l’est, ou s’attribuer des initiales pouvant laisser croire qu’il l’est ou les initiales « É.A. » ou « C. App. », s’il n’est détenteur d’un permis valide à cette fin et s’il n’est inscrit au tableau de l’Ordre professionnel des évaluateurs agréés du Québec.»

Quel est le prix d’une évaluation ?

Il n’y a malheureusement pas de prix fixe pour une évaluation. Le prix varie d’un évaluateur agréé à un autre, en fonction de plusieurs facteurs dont, entre autres, la région dans laquelle se trouve l’immeuble, le type de propriété à évaluer, et même, les fins pour lesquelles est confectionné le rapport d’évaluation. Par conséquent, ce n’est qu’en magasinant que vous le saurez.

Quelle est le délai normal de livraison d’un rapport d’évaluation ?

Normalement, un évaluateur agréé chevronné prend entre 48 à 72 heures pour produire et, livrer son rapport d’évaluation.

Évaluateur agréé

Voici 10 questions que je vous suggère de poser à un évaluateur agréé avant de retenir ses services

Quelles sont vos formations ?

Depuis combien de temps êtes-vous évaluateur agréé ?

Êtes-vous membres de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ) ? Si oui, depuis combien de temps ?

Détenez-vous une assurance responsabilité professionnelle contre les fautes, erreurs et d’omissions? Si oui, de quel montant ?

Effectuez-vous vos évaluations conformément aux normes de pratique professionnelle de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OEAQ) ?

Que contiendra votre rapport d’évaluation ?

Combien de rapports d’évaluation avez-vous déjà effectués cette année ?

Remettez-vous toujours un rapport d’évaluation écrit, à la partie qui utilise vos services ?

Pouvez-vous me donner les coordonnées de vos 3 derniers clients ?

Quels sont vos tarifs ?

Engager un évaluateur agréé

C’est retenir les services d’un professionnel dont l’opinion est motivée, fiable et impartiale

Acheter en toute connaissance de cause

Alors que dans sa déclaration, le vendeur ne vous dira probablement pas tout, dans son rapport d’inspection écrit, avec photos, l’inspecteur en bâtiments vous dévoilera tous les défauts majeurs qui pourraient diminuer l’usage, la jouissance ou la valeur d’un bâtiment que vous convoitez ou qui pourraient présenter un risque à votre sécurité une fois que vous y habitiez. Il vous fera aussi part de ses observations sur l’état des systèmes et composantes qui y sont installées, au moment de l’inspection. Vous pourrez ainsi prendre une décision éclairée.

Vendre sans risquez d'être poursuivi

En faisant inspecter la propriété avant de la mettre sur le marché, vous pourrez effectuer les travaux utiles ou encore décider de déclarer à l’acheteur les faits dévoilés par l’inspecteur en bâtiments dans son rapport, avec photos, pour minimiser les risques d’échec de la transaction ainsi que les risques de poursuites en vertu de la garantie de qualité communément appelée « garantie contre les vices cachés » advenant la découverte de ces faits par l’acheteur après la transaction.

Ma sélection d’évaluateurs agréés vérifiés à 360°

à venir […]

 

à venir […]

 

à venir […]

 

Vous êtes évaluateur agréé et, aimeriez faire partie des professionnels de l'immobilier vérifiés à 360° que je réfère aux visiteurs du site ?